Lewis Hamilton s’est imposé devant Max Verstappen (Redbull) et Daniel Ricciardo (Renault). Parti deuxième sur la piste du Nurburgring, il a bénéficié des problèmes mécaniques de son coéquipier Valtteri Bottas, contraint à l’abandon, et d’une stratégie de course impeccable pour consolider sa position de leader du championnat.

Au championnat du monde, Lewis Hamilton compte désormais 69 points d’avance sur Bottas et 83 sur Verstappen. Un gouffre. Sauf énorme catastrophe, il est bien parti pour égaler cette année un autre record du légendaire pilote allemand, Michael Schumacher, en remportant un septième titre de champion du monde de Formule 1.